3 cachotteries en se baladant dans le quartier de Wazemmes

Lille est une ville qu’on découvre et redécouvre régulièrement. Au-delà de son architecture, son histoire est très riche. Nous vous le faisions découvrir dans nos 3 cachotteries en se baladant dans le Vieux-Lille ou autour de la Grand’Place . Aujourd’hui, attardons-nous dans le quartier de Wazemmes et arrêtons-nous sur trois cachotteries.

Wazemmes était autrefois un village 
Wazemmes était jadis un grand village indépendant. Il tient son nom de « Was » qui signifie « Marais » et de Hem qui signifie « Maison ». Il est annexé à Lille en 1858. Aujourd’hui encore, ce quartier a su préserver garder son identité propre. De tradition populaire, il attire depuis le début des années 2000 une population plus aisée, ce qui en fait un lieu de mixité unique en son genre.


Il est possible de pénétrer dans une vraie crypte
Si la fonction initiale de la crypte Saint Pierre — Saint Paul était d’accueillir des sépultures, c’est un autre usage que nous retrouvons : elle abrite aujourd’hui une magnifique salle d’escrime de plus de 1000 mètres carrés. Sous ses arcades voûtées de brique rouge, le lieu possède une aura particulière.

Un hammam dans une ancienne filature de lin
Le Hammam Zeïn de Wazemmes est l’un de nos lieux fétiches. Rendez-vous dans une ancienne filature de lin : une petite porte, un escalier éclairé à la bougie, et nous voici dans une entrée magnifique. En deux minutes, nous voici embarquées au royaume des mille et une nuits. Les briques rouges de l’ancienne filature se marient parfaitement avec l’atmosphère orientale.

Laisser un commentaire