L’histoire du Merveilleux : de Lille à New York !

Merveilleux1Il n’est plus utile de présenter le Merveilleux, l’une de pâtisseries les plus emblématiques de Lille (en concurrence avec les gaufres de chez Meert). La recette est simple et gourmande, de la meringue, de la crème fouettée, du chocolat et la fabrication se réalise sous les yeux des clients. L’histoire du Merveilleux a commencé dans le Vieux-Lille et se décline aujourd’hui partout dans le monde. Retour sur un succès bien de chez nous. 

L’histoire du Merveilleux commence avec celle de Frédéric Vaucamps. Il décide à 14 ans de ne pas marcher dans les pas de ses parents, marchands de bêtes de ferme, pour se consacrer à sa passion : la pâtisserie. Frédéric ouvre sa première pâtisserie artisanale à Hazebrouck dans les années 80 où il y travaille différents produits, dont la meringue et la brioche. Plusieurs problèmes de gestion obligeront  Frédéric a fermer l’établissement.

Quinze ans plus tard, Frédéric inaugure son premier magasin lillois « Aux Merveilleux de Fred » dans le quartier du Vieux-Lille, rue de la Monnaie. Il y perfectionne sa propre recette de Merveilleux qui fera rapidement le succès de la Maison : une meringue enrobée de crème fouettée au chocolat, recouverte de copeaux de chocolat noir. Son Merveilleux pèse 85 grammes et, sous son aspect gourmand, il procure une sensation de légèreté.

Merveilleux2
Le succès ne se fait pas attendre et les files d’attente se créent. En 2004, toujours à Lille, il crée avec sa cousine, une deuxième boutique, dans le quartier Gambetta, célèbre pour son chaleureux marché de Wazemmes. C’est ensuite sur la Grand-Place de Lille que Frédéric décide de s’installer, en partenariat avec la marque de café Méo puis à la gare Lille-Flandres pour le bonheur des touristes de passage. Le Merveilleux se décline aussi à l’international avec une boutique à Londres ou Bruxelles. Une vingtaine de boutiques proposent désormais le fameux dessert.

2015 marque un grand tournant : Le merveilleux part à la conquête des États-Unis et pose ses valises à New York, en plein cœur de Manhattan. L’enseigne de Greenwich Village reproduit ce qui a fait le succès de la formule : la fabrication en direct devant les yeux des clients, du marbre au sol, un grand lustre en cristal et bien sûr des Merveilleux gourmands et généreux.

L’histoire du Merveilleux et de Frederic fait partie du patrimoine lillois, une « succès story » du Nord dont on peut être fières et pourquoi pas … s’inspirer pour inventer les idées de demain.

Merveilleux3
Infos pratiques
Au Merveilleux de Fred
67 rue de la Monnaie à Lille
Site

Laisser un commentaire